Les bureaux de la French Tech

Les premières réponses au nouveau Diagnostic Management commencent à affluer. Il m’a semblé intéressant de rapprocher les premiers résultats de ceux de la récente enquête Paris WorkPlace SFL – IFOP sur l’ambiance de travail dans la French Tech (voir l’article en ligne).

Principal enseignement de cette étude, les collaborateurs de la French Tech sont plus satisfaits de leur bureaux (88%) que la moyenne des participants (72%). Les questions ne sont pas exactement comparables mais le nouveau Diagnostic Management aborde aussi en partie ce sujet en cherchant à savoir si le répondant est content de venir travailler chaque matin. Le chiffre de satisfaction des participants est alors de 75% sur l’ensemble des répondants. Peut-on en déduire que les premiers utilisateurs du Diagnostic Management sont plutôt dans les entreprises traditionnelles ?

Un regret tout de même sur l’étude Paris WorkPlace qui ne dit pas un mot du digital. Les bureaux, les temps de déplacement, la culture d’entreprise sont bien sûr des sujets importants mais je reste sur ma faim : les groupwares et autres outils collaboratifs sont ils utilisés différemment dans la nouvelle économie ? J’ai pour ma part traversé quelques openspace de startup dans lesquels j’ai vu encore beaucoup de pages de tableurs affichées sur les écrans ! Je me réjouis donc de la disponibilité de ce Diagnostic Management qui comprend plusieurs questions qui vont enfin permettre de savoir si le digital est un levier ou un frein dans chacune des entreprises.

 

 

Pablo SANTAMARIA
pablo@formitel.net
Pas de commentaire

Postez un commentaire