Comprendre et améliorer le travail d’équipe : Le guide pratique scientifiquement fondé

Remercions d’ores et déjà ces cinq auteurs : Eduardo Salas, Marissa Shuffler, Amanda Thayer, Wendy Bedwell et Elizabeth Lazzara ! En effet, ils ont eu l’excellente idée d’écrire un condensé des recherches effectuées sur le travail en équipe. Qu’est-ce que le travail d’équipe ? Comment est-il influencé ? Comment le développer et le pérenniser ? Autant de questions abordées par de nombreuses études. Le groupe d’auteurs s’est ainsi appuyé sur ces dernières pour rédiger un article regroupant les contributions clés d’une littérature abondante sur un vaste sujet.

L’essence de l’équipe : un savant mélange d’accomplissement des tâches, de connaissances, de croyances et de comportements collectifs

Dans leur article, les auteurs définissent principalement les équipes comme des groupes d’individus interdépendants interagissant en vue de la réalisation d’un objectif commun ou d’une mission commune.

Deux éléments fondamentaux intimement liés sont au cœur de la performance collégiale :

·      L’accomplissement des tâches impliquant la somme des efforts individuels de chacun des membres pour atteindre les objectifs de l’équipe.

·      Le travail d’équipe représentant les comportements communs, les ressentis, les croyances et les connaissances nécessaires pour accomplir les tâches et avancer vers le but commun.

Ce travail d’équipe est indispensable au rendement collectif puisqu’il définit la façon dont les tâches et les buts sont menés à bien au sein d’un groupe.

Une modélisation des processus et facteurs influençant le travail d’équipe : les 9 C

Se basant sur de nombreux travaux, les auteurs ont modélisé un ensemble de 9 notions à considérer afin de guider le travail d’équipe dans la mise en place de pratiques efficaces. Parmi ces concepts, six d’entre eux constituent des processus et des propriétés dynamiques de l’équipe :

1.      Coopération

2.      Conflit

3.      Coordination

4.      Communication

5.      Coaching

6.      Cognition

Il s’agit d’éléments critiques incluant les attitudes et les motivations de l’équipe par rapport à son implication dans le travail de groupe mais aussi les interactions et les connaissances communes qui en découlent.

Les trois autres notions sont des facteurs déterminant le degré d’implication des équipes dans le travail collectif :

7.      Composition

8.      Culture

9.      Contexte

Les 6 processus et propriétés dynamiques de l’équipe

Ensemble, ces six composantes servent à s’assurer que l’équipe est motivée et est capable d’adopter des comportements et des procédés menant à des résultats performants.

·      Coopération : les facteurs motivant le travail d’équipe autrement dit les attitudes, les croyances et ressentis de l’équipe entraînant des actions comportementales

·      Conflit : les incompatibilités perçues dans les intérêts, les croyances ou opinions propres à un ou plusieurs membres de l’équipe

·      Coordination : la mise en place des mécanismes comportementaux et cognitifs nécessaires pour effectuer une tâche et transformer les ressources de l’équipe en résultats

·      Communication : un processus réciproque basé sur les échanges d’informations formant et reformant les attitudes et cognitions de l’équipe

·      Coaching : la mise en œuvre de comportements basés sur le leadership pour établir des objectifs et définir une direction menant à l’accomplissement fructueux de ceux-ci.

·      Cognition : Une compréhension mutuelle des membres de l’équipe développée à la suite d’interactions y compris la connaissance des rôles et des responsabilités ; les objectifs et normes de la mission d’équipe ; les connaissances, les compétences et les capacités des coéquipiers.

La compréhension de la dynamique de l’équipe et de ses caractéristiques intrinsèques permettent aux directions et responsables des firmes de mieux examiner les agissements au sein même du groupe. Les dirigeants peuvent ainsi intervenir afin d’enrichir et perpétuer la coopération collégiale.

Les 3 facteurs déterminant le degré d’engagement des équipes

Les équipes autant que les organisations ne peuvent ignorer l’influence des trois facteurs suivants : la composition de l’équipe, le contexte dans lequel elle évolue et la culture de l’organisation, du groupe et des individus.

·      Composition : correspond aux facteurs individuels pertinents pour la performance de l’équipe. Il s’agit notamment des éléments constituant un bon membre de l’équipe. Il s’agit également d’identifier quelle pourrait être la meilleure configuration articulant les connaissances, les compétences et les attitudes des membres de l’équipe. Enfin, la composition requiert de discerner le rôle que joue la diversité dans l’efficacité de l’équipe.

·      Culture : les postulats sur les relations humaines et les interactions avec un environnement propre à un groupe identifiable de personnes (par exemple : une équipe, une organisation, une nation). Ces présomptions se manifestent dans les valeurs, les croyances, les normes individuelles, au travers de comportements sociaux et d’artefacts.

·      Contexte : représente les évènements qui influencent l’apparition et la signification d’un comportement, ainsi que la manière et le degré d’impact de divers facteurs sur les résultats de l’équipe.

Les recherches ont démontré que ces trois éléments avaient un impact sur le degré selon lequel les équipes sont impliquées. Aussi louables les intentions du groupe soient elles, ces facteurs ont toute leur importance dans la construction du collectif. Ils vont déterminer les motivations et les interactions de l’équipe.

Le travail d’équipe : une collaboration indéfectible qui se doit d’alimenter constamment les recherches scientifiques

Quel que soit le type de structure, le travail d’équipe fait avancer les organisations et ne risque pas de disparaître. Les études et travaux fournissent de solides bases pour définir des processus et des facteurs à prendre en compte dans le développement, le maintien et la performance d’une équipe à succès. Le sujet étant intarissable, de nombreuses problématiques restent à poser. Grâce aux recherches continuelles, la compréhension des équipes s’approfondit contribuant au progrès des entreprises.

La complexité des tâches collectives s’intensifiant, la connaissance de l’équipe et de son fonctionnement devient cruciale et revêt d’une importance capitale. Même si l’équipe peut comporter des aspects nébuleux, tant elle peut être difficile à appréhender, ses bénéfices sont quant à eux indéniables et tangibles.

Elaine LEEN, Impacts4 Detecting & Developing your Talents

Elaine LEEN
elaine@e-leen.com
Pas de commentaire

Postez un commentaire